MENU

VILLEROY sur MÉHOLLE – 55559

D’or au chevron renversé d’azur, chargé de 2 fleurs lys d’or posées dans le sens du chevron renversé et surmonté d’une hure de sanglier de sable.

 soutien sous l’écu deux rameaux d’alisier supportés de tanné, feuillés de sinople, fruités d’or, passés en sautoir,

 devise toponymique VILLEROY sur MÉHOLLE en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

Le chevron renversé dessine le V de ville et évoque le toponyme du village VILLEROY ( Villa-regia en 1707) avec les lys royaux. Selon une autre version, Villeroy (en 1049 Villerégium), pourrait dériver de Villaretem :groupe de fermes, hameau.

La hure de sanglier fait allusion à Saint Epvre le patron de la paroisse.
Natif de Trèves ; Epvre était traduit d’ aper le sanglier en latin.

Les défenses du sanglier représentent les éléments défensifs de l’église fortifiée qui servait jadis de refuge aux paroissiens

L’azur et le lys, également présents dans les armes de Vaucouleurs (a) rappellent que, sous l’ancien régime Villeroy dépendait de la prévôté cette ville.

Les rameaux d’alisier, un des princes des arbres du Barrois, représentent les forêts qui environnent le village.

(a) La ville de Vaucouleurs a pour arme : “de gueules à la tour d’argent au chef cousu d’azur chargé de 3 fleurs de lys d’or”.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec les conseils de la Commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune le 21 novembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + sept =