MENU

Villotte devant Louppy – 55569

de gueules, à la vache couchée d’argent,
 chapé d’azur, aux deux croix écotées alésées d’or,
 au chevron d’or brochant sur la partition chargé en chef d’une aigle éployée de sable.

Soutien sous l’écu : deux rameaux de chêne tigés de tanné, feuillés de sinople et englantés d’or passés en sautoir

Cri de ralliement sur listel d’or au revers de sinople : Villotte devant Louppy

Croix de guerre 1914 – 1918 avec palme, appendue sous la pointe de l’écu, brochant sur la croisure des rameaux.

Le chevron évoque un toit et ainsi le toponyme Villotte (de villa : domaine rural, maison de campagne).

Le chevron d’or et le champ d’azur représente également, les armes de la famille de Maillet (a)
L’or du chevron et l’aigle éployée de sable sont celles de la famille de L’Escale (b).
L’azur et l’or sont ceux de la famille D’Alençon (c).
Les gueules et l’or sont ceux de la maison de Franquemont (d).
Ces familles alliées ont été seigneurs ou coseigneurs de Villotte devant Louppy.
L’argent et les gueules composent également les armes de la maison de Longlay (e) présente, à un moment, au village et alliée à la famille de Lescale.
Les troncs d’arbres écotés de la croix représentent Saint Brice (dérivé, selon certains, de brécha : tronc, le patron de la paroisse.
La croix est aussi la croix épiscopale de ce successeur de Saint Martin comme évêque de Tours.
L’église des XIIème et XVIéme siècles, rescapée des destructions du village au cours de la grande guerre, est vouée à ce saint ainsi qu’une fontaine et le lavoir rénové
La vache couchée fait allusion à la fontaine à la vache qui orne l’entrée de la cité. Cette œuvre du sculpteur animalier meusien Jean François Prosper LECOURTIER, offerte à Villotte par Alcide BISTER, ancien maire, illustre l’importance de l’élevage dans la contrée.
Les rameaux de chêne soulignent la qualité des chênes de la forêt communale des Argonnelles en représentant tous les arbres de la proche forêt domaniale de l’Isle

La croix de guerre avec palme illustre la citation, du 24/03/1921, de la commune de Villotte devant Louppy à l’ordre de l’armée : ” par les bombardements qu’elle a subis, ses deuils, et la destruction d’une partie de ses habitations, a bien mérité du pays”.

(a) La famille de Maillet portait : “d’azur au chevron d’or au chef de gueules chargé de 4 émanches d’or”.
(b) La famille de Lescale portait : ” de gueules à une échelle d’argent mise en pal et au chef d’or chargé d’une aigle éployée de sable”
(c) La famille d’Alençon portait : “d’azur à la fasce d’or surmontée d’une levrette d’argent bouclée de gueules”?
(d) La famille de Franquemont portait ” de gueules à deux bars adossés d’or”.
(e) La famille de Longlay (ou de Lonlay) portait : ” d’argent à 3 porcs épics de sable (des blaireaux ou tessons ou peut être des sangliers) accompagnés en abime d’une fleur de lys de gueules”. Jacques Adolphe de Longlay a été maire de Villotte devant Louppy de 1852 à 1881 en succédant à son beau père Charles Louis de L’Escale.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, adaptées conformément aux souhaits de la municipalité, avec les conseils de la commission héraldique de l’UCGL et adoptées par la commune le 07 novembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =