MENU

Vouthon Bas 55574

 

Coupé, parti du chef
– au 1 d’azur à une calebasse gourde d’or à la bretelle de sable, senestrèe d’une épée haute d’argent, ornée d’or.
– au 2, d’or à une tour donjonné d’azur maçonnée d’argent, ouverte et ajourée du champ,
– au 3 de gueules aux 5 cailloux d’argent posées 2,2 et 1 en chevron renversé
 Soutien sous l’écu : deux rameaux d’alisier tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or passés en sautoir.
 Devise VOUTHON-BAS en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules

Les cailloux sont ceux du lapidage de Saint Etienne martyr, rappelé par la champ de gueules (rouge). L’église lui est dédiée. Posées en chevron renversé en pointe (en bas) ils dessinent le V de Vouthon Bas. Vouthon jadis Voulthon aurait pour origine le nom d’homme gaulois Voltu : visage, apparence ou le latin volta : méandre, courbe concernant le ruisseau de Vouthon .
L’or et l’azur des champs et des meubles rapellent que le village dépendait du duché de Bar (Barrois mouvant).

L’or et le sable caractérisent la robe “Isabelle” des chevaux, ainsi l’or de la calebasse et le sable de sa bretelle suggèrent Isabelle ( armes parlantes homnymes). La calebasse gourde est un attribut des pèlerins, ici il évoque Romèe le surnom que portait la mère de Jeanne d’Arc car elle, ou un membre de sa famille, avait fait un pèlerinage à Rome ou, plus vraisemblablement au Puy. L’épée, gravée de 5 croix, représente celle que Jeanne d’Arc se serait fait remettre, avant son épopée, à la chapelle de Fierbois. Isabelle Romée serait né à Vouthon Bas, elle aurait été baptisée à Vouthon Haut car l’église de Vouthon bas avait été détruite par un incendie.

La tour particulière est celle de la famille des Salles, jadis seigneur de Vouthon Bas et de Vouthon Haut qui portait en champagne : “d’argent à la tour donjonnée de sable, posée sur une motte de sinople”.
Le champ d’or, comme les blés, souligne le caractère rural de Vouthon-Bas.
Les rameaux d’alisier prince des arbres représentent les forêts qui environnent le village.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS membre de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains en mai 2016 , Monsieur Patrick POISSON étant maire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =